Tout sur les noix

Table des matières

Que sont les noix ?

Les noix sont un type de fruit dur et sec qui ne s’ouvre pas lorsqu’il mûrit. Bien qu’il existe une large gamme de noix, très peu sont réellement des noix botaniques ou « vraies ».

Les glands, les châtaignes et les noisettes sont des exemples de vraies noix. Cependant, le terme « noix » s’applique généralement à la sélection plus vague connue sous le nom de noix culinaires.

Les noix culinaires englobent une multitude de graines qui tombent sous le terme générique de « noix » ainsi que les noix botaniques.

Il existe trois types de noix culinaires. Les graines de fruits à drupe, les graines de Gymnospermes et d’Angiospermes, et les noix botaniques.

Divers types de graines comestibles à coque dure entrent dans la catégorie des noix culinaires. Beaucoup d’entre elles sont des graines provenant de ce que l’on appelle des « fruits à noyau », ou des fruits à drupe.

Les fruits à drupe sont tout type de fruit qui consiste en une couche externe de chair entourant un seul noyau ou noyau. Bien que la couche charnue externe soit généralement molle, elle peut aussi être dure – un exemple est la noix de coco.

Les pêches et les cerises sont aussi des drupes – sauf que nous ne consommons pas les noyaux. Avec les drupes qui sont classées comme des noix culinaires, le noyau ou le noyau du fruit est ce que nous mangeons tout en jetant l’enveloppe extérieure. (Source)

Les graines des plantes Gymnospermes et Angiospermes englobent la deuxième catégorie de noix culinaires. Gymnosperme se traduit du grec par « graine nue ».

Les graines des Gymnospermes n’ont pas d’enveloppe externe ni de fruit. Elles sont laissées entièrement exposées à l’environnement. Les noix culinaires des gymnospermes comprennent le ginkgo et les pignons de pin.

Contrairement, les graines des angiospermes sont enfermées dans leur fruit. Le fruit d’une graine d’angiosperme sert d’agent de dispersion pour la graine elle-même.

Les noix culinaires d’angiospermes comprennent les noix de macadamia et les noix du Brésil. Les arachides et les noix de soja sont des légumineuses qui relèvent de la grande classification des plantes angiospermes.

Enfin, certains types de noix botaniques sont considérés comme des noix culinaires. Les noisettes et les châtaignes sont les noix botaniques comestibles les plus courantes.

La plupart des noix sont remplies de nutriments, notamment de graisses saines et de protéines. Les noix sont disponibles dans le commerce sous forme transformée et non transformée.

Les noix non transformées sont crues, bouillies ou grillées. Les noix transformées comprennent des ingrédients artificiels ou supplémentaires, tels que le sel et les arômes artificiels. (Source)

Les noix font partie de notre alimentation depuis des siècles. Des preuves archéologiques ont révélé que les noix étaient consommées dès 800 000 ans.

Les archéologues ont découvert des traces de plusieurs variétés de noix ainsi que des outils rudimentaires utilisés pour les ouvrir. Des outils similaires datant de 4 000 à 8 000 ans ont été découverts en Europe et aux États-Unis. (Source)

Profil nutritionnel

amandes-noix

Les noix sont riches en nutriments, vitamines et minéraux. Les noix sont présentées comme ayant un profil nutritionnel complet, en raison de la large gamme de composés sains qu’elles contiennent.

Sans additifs ou ingrédients supplémentaires, les noix sont faibles en sodium. Elles contiennent des glucides qui se trouvent sous forme de sucres naturels.

Les noix contiennent des acides gras monoinsaturés tels que l’acide palmitoléique et l’acide oléique. De plus, elles contiennent des acides gras essentiels oméga-3.

Pour établir un profil nutritionnel général des noix, des données ont été recueillies sur les noix suivantes, couramment consommées :

  • Amandes
  • Noix du Brésil
  • Cajou
  • Noisettes
  • Noix de macadamia
  • Pécannes
  • Pin. nuts
  • Pistachio nuts
  • Walnuts

La noix moyenne contient les vitamines et minéraux suivants (en pourcentages variables) :

  • Niacine
  • Riboflavine
  • Thiamine
  • Acide pantothénique
  • Acide folique
  • Vitamine E
  • Vitamine B6
  • Manganèse
  • .

  • Potassium
  • Calcium
  • Fer
  • Zinc
  • Magnésium
  • Sélénium (Source)

Les noix ont un contenu calorique assez élevé par portion. Une portion de noix (28 grammes) vaut entre 150 et 200 calories.

La taille de la noix en question est importante lorsqu’il s’agit de peser les avantages nutritionnels. 28 grammes de noix de macadamia consistent en environ 11 noix, d’une valeur de 200 calories.

En revanche, une portion de noix d’amande consiste en 23 noix. Cette portion vaut 160 calories.

Selon la noix, cette même portion contient :

  • Entre 2 et 6 grammes de protéines
  • Entre 14 et 22 grammes de graisses
  • Entre 1 et 4 grammes de graisses saturées
  • Entre 3 et 17 grammes de graisses monoinsaturées
  • Entre 0.5 et 13 grammes de graisses polyinsaturées
  • Entre 3 et 9 grammes de glucides
  • Entre 1 et 4 grammes de fibres (Source)

Il y a peu de différence dans le contenu nutritionnel des noix qui sont crues ou grillées à sec. Certaines marques de noix grillées commerciales incluent du sel, ce qui peut augmenter la teneur en sodium.

Les noix qui sont grillées à l’aide d’huile conservent toujours un profil similaire à leur forme brute. Comme les noix sont assez denses, lorsqu’elles sont cuites dans l’huile, elles ne peuvent pas absorber plus de 5 pour cent ou moins de l’huile de cuisson. (Source)

Avantages pour la santé

noisettes de cajou

Les noix ont un profil nutritionnel complet. Elles contiennent de nombreux nutriments essentiels, des vitamines et des graisses saines. Les noix les plus saines, classées selon leur contenu nutritionnel et leurs avantages, sont les suivantes :

  1. Amandes
  2. Noix du Brésil
  3. Cajou
  4. Noisettes
  5. Noix de macadamia
  6. Valence. cacahuètes
  7. Pécannes
  8. Noisettes
  9. Pistaches

Les amandes sont exceptionnellement riches en protéines et en fibres. Une portion de 28 grammes d’amandes contient près de 6 grammes de protéines et 3,4 grammes de fibres.

Une étude a surveillé les effets de la consommation quotidienne d’amandes sur la santé. Les personnes qui mangeaient jusqu’à trois portions d’amandes par jour ont bénéficié d’une baisse du cholestérol et d’une diminution de la graisse du ventre.

Il a été établi que les noix du Brésil ont des effets positifs à action rapide sur le cholestérol. Une seule portion de noix du Brésil a la capacité de réduire le LDL (mauvais cholestérol) en neuf heures.

Simultanément, cette même portion peut augmenter le HDL (bon cholestérol). Elles sont également riches en sélénium minéral, qui a de puissantes propriétés antioxydantes.

Les noisettes, les noix et les noix de pécan sont connues comme des noix bonnes pour le cœur. Elles contiennent des antioxydants qui réduisent l’inflammation et le taux de cholestérol.

Les cacahuètes Valencia sont également considérées comme bonnes pour le cœur. La consommation régulière de cacahuètes Valencia peut réduire les niveaux de triglycérides et aider à réduire le risque de maladie cardiaque.

Les pistaches peuvent contribuer à équilibrer les niveaux de sucre et de cholestérol dans le sang. Consommer des pistaches après un repas riche en glucides peut aider à stabiliser le taux de sucre dans le sang.

Les noix de pécan, les noix de macadamia et les noisettes contiennent des pourcentages élevés de manganèse, un minéral essentiel. Une seule portion de noix de pécan contient 64 pour cent de votre valeur quotidienne de manganèse.

Les noix de cajou sont riches en antioxydants et en graisses saines. 80 % des graisses contenues dans les noix de cajou sont des graisses monoinsaturées et polyinsaturées.

Pour bénéficier de ces avantages pour la santé, il est préférable de consommer des noix crues ou grillées. Les noix qui ont été pré-écalées ont tendance à avoir une teneur en nutriments plus faible.

Il en va de même pour les noix qui comprennent des ingrédients artificiels, des arômes et des additifs. Ces types de noix sont généralement plus riches en calories également. (Source)

Les noix sont-elles paléo ?

noisettes-pistaches

Lisez notre guide Paléo 101

Le régime paléolithique est un régime qui met l’accent sur la consommation d’aliments entièrement naturels et riches en nutriments. Avec le régime paléo, vous allez manger de la même manière que nos ancêtres paléolithiques.

L’ère paléolithique a duré d’environ 3 millions d’années jusqu’à il y a 2 000 ans. Les êtres humains de l’ère paléolithique étaient une société de chasseurs-cueilleurs.

La révolution agricole n’avait pas encore eu lieu et les aliments transformés n’existaient pas. Cela signifie que le régime paléolithique était composé uniquement de ce qui pouvait être chassé ou cueilli dans la nature.

Nos régimes alimentaires actuels sont riches en aliments transformés et en glucides. L’alimentation moyenne d’aujourd’hui est déficiente en nutriments par rapport à celle de nos prédécesseurs.

Au cours de l’ère paléolithique, les humains étaient athlétiques et légers. Aujourd’hui, 33 % de la population mondiale est obèse, un taux qui ne cesse d’augmenter.

Dans le cadre du régime paléo, vous allez manger :

  • Viande (de préférence nourrie à l’herbe)
  • Poisson
  • Fruits de mer
  • Les légumes
  • Fruits
  • Noisettes et graines
  • Les œufs
  • Les huiles saines (huile de coco, huile d’olive, etc)
  • Herbes et épices

Les aliments que vous éviterez sont :

  • Les aliments transformés
  • Les sucres raffinés (i.c’est-à-dire les bonbons et les sodas)
  • Les huiles végétales raffinées
  • Tous les produits à base de céréales
  • Les produits laitiers
  • Les édulcorants artificiels

Les noix sont un ajout parfaitement acceptable au régime paléo – avec modération. Les noix contiennent de nombreux nutriments bénéfiques, mais elles sont également riches en calories. (Source)

Les noix sont-elles bonnes pour le céto ?

Lisez notre guide du régime céto

Le régime cétogène vise à modifier la façon dont votre corps brûle l’énergie. Le régime céto est également connu sous le nom de régime pauvre en glucides et riche en graisses (LCHF).

Le régime alimentaire moyen est riche en glucides. Lorsque vous mangez des glucides, votre corps les transforme en glucose.

Le glucose est le composé le plus facile pour votre corps à brûler comme énergie. Lorsque le glucose est la principale source d’énergie du corps, les graisses sont stockées au lieu d’être brûlées.

Le but du régime céto est de mettre votre corps dans l’état métabolique de cétose. Lorsque vous êtes en cétose, votre foie décompose les graisses et produit des cétones.

Pour atteindre la cétose, vous allez restreindre sévèrement les glucides. En même temps, vous mangerez beaucoup de graisses saines.

Le régime céto est composé de 70 pour cent de graisses et de 25 pour cent de protéines. Les glucides représentent 5 % de votre alimentation, soit moins de 15 grammes par jour.

Sur le régime céto, vous mangerez :

  • Des graisses saines (graisses saturées, graisses monoinsaturées, etc)
  • Des produits laitiers riches en graisses (c’est-à-dire. fromages à pâte dure, beurre, etc)
  • Les légumes (évitez les légumes féculents)
  • Les noix et les graines
  • Les édulcorants à faible teneur en glucides
  • Les baies et les avocats

Les aliments que vous éviterez comprennent :

  • Tous les produits à base de céréales
  • Les aliments transformés
  • Le sucre raffiné
  • Le sucre naturel (miel, sirop d’érable, etc)
  • Les fruits
  • Les tubercules

Les noix font partie des aliments recommandés dans le cadre du régime céto à consommer avec modération. Il est préférable d’éviter les noix qui sont riches en glucides, comme les noix de cajou et les pistaches. (Source)

Les noix sont-elles compatibles avec le régime AIP ?

Lisez notre guide sur le régime AIP

AIP est l’acronyme de protocole auto-immun. Le régime AIP est un régime d’élimination complet qui vise à améliorer la santé intestinale.

Le régime AIP s’adresse aux personnes atteintes de troubles auto-immuns. Les troubles auto-immuns se produisent lorsque le corps s’auto-attaque aux tissus sains.

Il n’y a pas de remède pour les troubles auto-immuns, seulement des traitements pour gérer les symptômes. Le régime AIP vise à gérer les symptômes des maladies auto-immunes en favorisant la santé intestinale.

Le régime AIP se compose de deux phases. La première phase est la partie d’élimination du régime, qui dure 6 à 8 semaines. La deuxième phase est la phase de réintroduction, au cours de laquelle les aliments éliminés peuvent être réintroduits dans votre alimentation.

Tous les aliments considérés comme irritants doivent être évités pendant la première phase du régime. Ce processus vise à apaiser l’inflammation intestinale et à guérir la muqueuse intestinale.

En principe, un intestin sain non enflammé soutiendra un état de faible inflammation dans le reste du corps. Cela réduit l’incidence et la gravité des poussées de symptômes des maladies auto-immunes.

Pendant la phase I du régime AIP, vous éviterez :

  • Tous les produits à base de céréales
  • Les aliments transformés
  • Les noix et les graines
  • Les haricots et les légumineuses
  • Les fruits secs
  • Le sucre raffiné
  • Les huiles végétales raffinées
  • Les herbes culinaires à base de graines
  • Les ombres portées (poivrons, tomates, etc)
  • Alcool

Les aliments que vous consommerez comprennent :

  • Viandes (de préférence nourries à l’herbe)
  • Poissons (de préférence sauvages)
  • Légumes (de préférence biologiques)
  • Fruits (moins de 20 grammes par jour)
  • Produits à base de noix de coco
  • Graisses saines (saindoux, ghee de culture, huile d’olive, etc.)
  • Vinaigres
  • Herbes non-graines
  • Aliments fermentés

Les noix sont interdites pendant la phase I du régime AIP. Elles peuvent être réintroduites pendant la phase II.

Introduisez un seul type de noix à la fois sur une période de 5 jours. Surveillez l’apparition d’une irritation intestinale ou d’autres symptômes de sensibilité aux noix. (Source)

noisettes-noix

Les noix sont des ingrédients polyvalents, et peuvent être utilisées pour agrémenter les plats sucrés et salés. Les noix constituent également une collation simple et délicieuse.

Lorsque vous sélectionnez des noix, il est préférable de choisir des noix crues ou des noix grillées non salées. Si vous achetez des noix de marque commerciale, vérifiez sur l’étiquette la présence d’ingrédients et d’arômes artificiels.

Les amandes sont l’une des noix les plus utilisées en cuisine. Elles peuvent être utilisées pour créer du lait d’amande maison ou du beurre de noix.

Les amandes peuvent également être râpées sur des desserts tels que la crème glacée. Elles peuvent être utilisées comme ingrédient dans les biscuits, les gâteaux et autres produits de boulangerie.

La saveur légèrement amère et consistante des noix en fait un ingrédient idéal dans les produits de boulangerie. Une astuce facile pour sucrer les noix est de les griller.

Les noix de cajou sont un ingrédient de base de la cuisine thaïlandaise. Elles sont également un ingrédient clé dans les recettes végétaliennes en raison de leur goût savoureux.

Les noix de cajou peuvent être utilisées comme ingrédient pour créer des tartinades et des trempettes sans produits laitiers. Les noix de cajou en purée peuvent également remplacer les produits laitiers dans les recettes de soupes à base de crème.

Les noix de pécan sont surtout connues comme l’ingrédient principal de la tarte aux noix de pécan. Les noix de pécan peuvent être utilisées dans d’autres collations sucrées et salées, comme les brownies et le granola.

Les pistaches ont une saveur distinctive. Elles peuvent être utilisées entières ou écrasées dans les salades et les mélanges d’épices, ou même dans les trempettes. (Source)

La portion quotidienne suggérée pour les noix est de 28 grammes, soit une once. Il n’est pas recommandé de dépasser une portion par jour car les noix sont assez riches en calories. (Source)

Téléchargez dès aujourd’hui votre kit de démarrage paléo GRATUIT !

  • Plan de repas paléo sur 3 jours
  • Liste d’achats complète pour le régime paléo
  • 5 de nos recettes paléo préférées

.

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.