Terry Foster explique pourquoi il « regrette » son retour sur 97.1 The Ticket

Partager, c’est soigner !

Il y a quatre ans cette semaine, l’ancienne personnalité de l’antenne de 97.1 The Ticket, Terry Foster, a subi un accident vasculaire cérébral qui l’a finalement poussé à quitter son rôle dans le Valenti and Foster Show.

Malgré son accident vasculaire cérébral, Foster est retourné à 97.1 The Ticket, où il a repris son émission de drive de l’après-midi avec Mike Valenti, jusqu’à ce qu’un message de son médecin suffise à le convaincre d’arrêter.

Mercredi, Foster a publié un billet de blog

et a révélé qu’il regrette d’être retourné au travail après avoir subi son accident vasculaire cérébral.

Il y a quatre ans, j’ai fait un trajet de cinq minutes en ambulance entre le cabinet de mon médecin et l’hôpital Henry Ford de West Bloomfield après avoir subi un accident vasculaire cérébral. Même lorsqu’ils m’ont fait descendre pour un scanner à 3 heures du matin cette nuit-là, je pensais à des moyens pour moi de reprendre ma carrière à la radio.

Je regrette d’avoir pensé ainsi. Je regrette d’être revenu à 97.1 quatre mois plus tard. J’aurais dû rester parti.

Foster a poursuivi en expliquant que lorsqu’il est revenu à l’émission, sa pression sanguine commençait à « bouillir » dès la deuxième heure de chaque émission avec Valenti.

Au contraire, j’étais malade après chaque émission. Bien que je suivais un régime pauvre en sodium, mangeant du poisson grillé et des cosses de pois à la vapeur à peu près tous les jours, ma tension artérielle commençait à bouillir dès la deuxième heure de chaque émission.

Ma tête battait. Ma tension artérielle est montée en flèche. Le trajet entre la gare et ma maison ne durait que 16 minutes, mais j’arrivais à peine à rentrer chez moi sans m’endormir. Je prenais ma tension et je lisais des chiffres surprenants comme 192/110. 201/100. Une fois, j’ai fait la fête parce que ma tension artérielle après une émission n’était que de 182/95.

Ce sont les mêmes chiffres que j’ai affichés lorsque j’ai eu mon attaque. Un médecin a dit que si je continuais à faire le spectacle, je mourrais ou je serais paralysé.

J’ai arrêté le lendemain. C’était la meilleure décision que j’ai prise ces cinq dernières années. Ce même médecin m’a dit de ne pas revenir. Je l’ai traité de charlatan, mais il avait raison.

Pour lire l’intégralité de l’article de blog de Foster (que je vous conseille vivement), veuillez cliquer ici.

Vous avez réussi à vous abonner!

.

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.