Russell Henley

Henley a fait ses débuts professionnels lors du Soboba Golf Classic du Nationwide Tour en septembre 2011. Un an plus tard, il a remporté le Chiquita Classic, en battant Patrick Cantlay et Morgan Hoffmann en playoff. En octobre 2012, il a remporté son deuxième titre de l’année lors du Winn-Dixie Jacksonville Open. Au 72e trou, il réalise un putt de 25 pieds (7,6 m) pour birdie afin de forcer le playoff contre B.J. Staten. Il a réalisé le par sur le premier trou du playoff pour remporter la victoire. Il est passé du Web.com Tour (anciennement Nationwide Tour), au PGA Tour, en terminant troisième sur la money list en 2012.

PGA TourEdit

Henley est devenu la première recrue du PGA Tour à remporter sa première victoire en 12 ans grâce à une performance record au Sony Open d’Hawaï en janvier 2013. Il a terminé à 256 (-24), battant le record de score du Sony Open par quatre coups. Il s’agit du deuxième score le plus bas pour un tournoi de 72 trous dans l’histoire du PGA Tour, deux coups derrière Tommy Armour III au Valero Texas Open en 2003. Cette victoire a permis à Henley de recevoir une invitation pour le Masters et le PGA Championship.

Henley a remporté son deuxième titre sur le PGA Tour lors du Honda Classic en Floride en mars 2014. Dans des conditions difficiles le dimanche, Henley a tiré une ronde de 72 à deux au-dessus du pair pour se rendre à un playoff à quatre avec Russell Knox, Rory McIlroy et Ryan Palmer. Au premier trou du playoff, le 18e par cinq, Henley a été le seul des quatre joueurs à trouver le green en deux coups. Knox, McIlroy et Palmer n’ont pas réussi à descendre en deux, laissant Henley faire un trou d’un mètre pour la victoire. Il grimpe dans le top 50 mondial grâce à cette victoire et se qualifie pour les prochains Masters.

En avril 2017, Henley remporte son troisième événement du circuit lors du Shell Houston Open au Texas. Il a commencé le tour avec quatre coups de retard sur le leader du 54e trou, Kang Sung-hoon. Henley a réalisé un dernier tour de 65 (-7), comprenant dix birdies et un double-bogey (neuvième trou), pour gagner par trois coups sur son dauphin Kang. Avec cette victoire, il s’est assuré la dernière place pour le Masters de la semaine prochaine et aussi une place pour le championnat PGA en août.

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.