Rob Pannell

Année de recrue (2009)Edit

Pannell a été la recrue de l’année de l’Ivy League et a établi le record de recrue de Cornell pour les points dans une saison, en terminant avec une équipe de 67 points. Cela fait de lui le cinquième meilleur marqueur et le meilleur marqueur de l’année en première année. Il a été sélectionné dans la troisième équipe All-American après sa première saison universitaire et a été nommé dans la première équipe All-Ivy League. Cornell s’est rendu en finale du championnat NCAA 2009, mais a perdu contre Syracuse 10-9. Pannell a mené l’équipe dans le marquage post-saison avec 16 points sur quatre matchs, y compris un effort de six points contre l’Université de Virginie en demi-finale.

Année Sophomore (2010)Edit

Pannell a été une première équipe All-American, une sélection All-Ivy League de première équipe, le joueur de l’année de l’Ivy League et le gagnant du prix Jack Turnbull de l’USILA en tant que meilleur attaquant de la Division I. Ses 80 points ont fait de lui le troisième meilleur marqueur de la ligue, derrière seulement Ned Crotty et Max Quinzani de Duke. En seulement 25 matchs, il a marqué 100 points, le joueur de Cornell le plus rapide à y parvenir depuis Tim Goldstein en 1987. Cornell s’est rendu dans le dernier carré du tournoi de la NCAA avant de s’incliner face à Notre Dame 12-7.

Année junior (2011)Edit

Pannell a été sélectionné au sein de la première équipe All-American, de la première équipe All-Ivy League, du joueur de l’année de l’Ivy League et du prix Jack Turnbull de l’USILA en tant que meilleur attaquant de la Division I – tous des prix/reconnaissances répétés de l’année précédente. Ses 89 points en 2011 ont mené tous les joueurs de la ligue, mais Cornell n’a atteint que le deuxième tour du tournoi de la NCAA avant de perdre contre la Virginie 13-9.

Pannell a été élu joueur national de l’année par les entraîneurs de la United States Intercollegiate Lacrosse Association et a reçu le Lt. Raymond Enners Award en tant que joueur le plus remarquable de la NCAA en crosse universitaire masculine.

Il a été nommé pour un ESPY 2011 pour le meilleur athlète universitaire masculin. Il était l’un des cinq finalistes dans cette catégorie en 2011 et le seul joueur de crosse à avoir été nommé. Le basketteur de BYU, Jimmer Fredette, a remporté le prix cette année-là.

Année senior (2012)

Avant le début de sa saison senior à Cornell, les New York Lizards ont sélectionné Pannell avec le premier choix global lors du repêchage collégial de la Major League Lacrosse de 2012.

Pannell a marqué 16 points lors des deux premiers matchs de sa saison senior, mais il s’est cassé le pied gauche lors du deuxième match contre l’Armée. Pannell a tenté de réhabiliter son pied à temps pour le tournoi de la NCAA, mais il s’est à nouveau blessé au pied dans le mois précédant le tournoi. Cornell n’a pas participé au tournoi de la NCAA en 2012.

Pannell a demandé à l’Ivy League une cinquième année d’éligibilité car il n’a pas obtenu son diplôme après le semestre de printemps 2013 en raison d’un crédit incomplet dans l’un de ses cours. L’Ivy League n’accorde pas d’années de redshirt médical.

Cinquième année (2013)Edit

Pannell est retourné à l’Université Cornell pour le semestre de printemps 2013 et était admissible à participer à la saison de crosse 2013. Il a mené Cornell en tant que marqueur pour la quatrième fois en cinq ans et a terminé deuxième de la NCAA avec 102 points. Cornell s’est rendu en demi-finale du championnat NCAA 2013, perdant contre les futurs champions de l’Université Duke 16-14. Pannell a établi le record de 354 points en carrière en NCAA lors de ce match, dépassant Matt Danowski. Le record est resté en vigueur jusqu’en 2015, lorsqu’il a été battu par l’attaquant d’Albany Lyle Thompson, qui a terminé sa dernière année avec 400 points en carrière.

Pannell a de nouveau été élu joueur national de l’année par les entraîneurs de la United States Intercollegiate Lacrosse Association et a reçu son deuxième Lt. Raymond Enners Award en tant que joueur le plus remarquable de la NCAA en crosse universitaire masculine. Il a été le premier joueur de l’Ivy League à remporter trois fois le prix du joueur de l’année. À la fin de la saison, il a été nommé l’un des cinq finalistes pour le prix Tewaaraton, qui est décerné chaque année au meilleur joueur de crosse universitaire américain. Pannell était également finaliste en 2011, mais a perdu face à Steele Stanwick. En mai 2013, il a reçu le trophée Tewaaraton. Le prix a été fondé par le University Club de Washington, DC et est présenté chaque année par la Fondation Tewaaraton.

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.