mpv-…player / mpv

logompv

  • Overview
  • System requirements
  • Downloads
  • Changelog
  • Compilation
  • Release cycle
  • Bug reports
  • .

  • Contributeur
  • Licence
  • Contact
  • Wiki
  • FAQ
  • Manuel

Aperçu

mpv est un lecteur multimédia libre (comme dans liberté) pour la ligne de commande. Il prend en charge une grande variété de formats de fichiers multimédias, de codecs audio et vidéo et de types de sous-titres.

Il y a une FAQ.

Les versions peuvent être trouvées sur la liste des versions.

Configuration système

  • Un Linux pas trop ancien, Windows 7 ou plus récent, ou OSX 10.8 ou plus récent.
  • Un processeur un peu capable. Le décodage matériel peut aider si le CPU est trop lent pour décoder la vidéo en temps réel, mais il doit être explicitement activé avec l’option --hwdec.
  • Un GPU pas trop pourri. mpv ne se concentre pas sur une lecture économe en énergie sur les GPU intégrés ou incorporés (par exemple, le décodage matériel n’est même pas activé par défaut). Les GPU de faible puissance peuvent causer des problèmes comme le déchirement, le bégaiement, etc. La sortie vidéo principale utilise des shaders pour le rendu et la mise à l’échelle de la vidéo, plutôt que le matériel à fonction fixe du GPU. Sous Windows, vous pouvez vous assurer que les pilotes graphiques sont à jour. Dans certains cas, d’anciennes méthodes de sortie vidéo de repli peuvent aider (comme --vo=xv sur Linux), mais cette utilisation n’est ni recommandée ni soutenue.

Téléchargements

Pour les builds semi-officiels et les paquets tiers, veuillez seempv.io/installation.

Changelog

Il n’y a pas de changelog complet ; cependant, les changements apportés à l’interface de base du lecteur sont répertoriés dans le changelog de l’interface.

Les modifications apportées à l’API C sont documentées dans le changelog de l’API client.

La liste des versions comporte un résumé de la plupart des modifications importantes de chaque version.

Les modifications des liaisons de touches par défaut sont indiquées dansrestore-old-bindings.conf.

Compilation

La compilation avec toutes les fonctionnalités nécessite des fichiers de développement pour severalexternal libraries. Voici une liste de quelques exigences importantes.

Le système de compilation mpv utilise waf, mais nous ne le stockons pas dans therepository. Le script ./bootstrap.py téléchargera la dernière version de waf qui a été testée avec le système de construction.

Pour une liste des options de construction disponibles, utilisez ./waf configure --help. Si vous pensez que vous avez le support d’une certaine fonctionnalité installée mais que configure ne parvient pas à la détecter, le fichier build/config.log peut contenir des informations sur les raisons de cet échec.

NOTE : Pour éviter d’encombrer la sortie avec du spam illisible, --help ne montre qu’un des deux commutateurs pour chaque option. Si l’option est autodétectée par défaut, le commutateur --disable-*** est imprimé ; si l’option est désactivée par défaut, le commutateur --enable-*** est imprimé. Dans tous les cas, vous pouvez utiliser--enable-*** ou --disable-** indépendamment de ce qui est imprimé par --help.

Pour construire le logiciel, vous pouvez utiliser ./waf build : le résultat de la compilation sera situé dans build/mpv. Vous pouvez utiliser ./waf install pour installer mpvto le préfixe après sa compilation.

Exemple:

./bootstrap.py./waf configure./waf./waf install

Dépendances essentielles (liste incomplète):

  • gcc ou clang
  • En-têtes de développement X (xlib, xrandr, xext, xscrnsaver, xinerama, libvdpau,libGL, GLX, EGL, xv, ….)
  • En-têtes de développement de sortie audio (libasound/ALSA, pulseaudio)
  • BibliothèquesFFmpeg (libavutil libavcodec libavformat libswscale libavfilteret soit libswresample soit libavresample)
  • zlib
  • iconv (normalement fourni par la libc du système)
  • libass (OSD, OSC, sous-titres texte)
  • Lua (facultatif, requis pour le pseudo-GUI OSC et l’intégration youtube-dl)
  • libjpeg (facultatif, utilisé pour les captures d’écran uniquement)
  • uchardet (facultatif, pour la détection du charset des sous-titres)
  • nvdec et les bibliothèques vaapi pour le décodage matériel sur Linux (facultatif)

Dépendances de libass (lors de la construction de libass) :

  • gcc ou clang, yasm sur x86 et x86_64
  • fribidi, freetype, fontconfig headers de développement (pour libass)
  • harfbuzz (nécessaire pour un rendu correct des caractères de combinaison, en particulier pour un rendu correct des textes non anglais sur OSX, et des scripts arabes/Indic sur toute plate-forme)

Dépendances de FFmpeg (lors de la construction de FFmpeg) :

  • gcc ou clang, yasm sur x86 et x86_64
  • OpenSSL ou GnuTLS (doivent être explicitement activés lors de la compilation de FFmpeg)
  • libx264/libmp3lame/libfdk-aac si vous voulez utiliser l’encodage (doivent êtreexplicitement activés lors de la compilation de FFmpeg)
  • Pour la lecture native de DASH, FFmpeg doit être construit avec –enable-libxml2(bien qu’il y ait des implications de sécurité, et le support DASH a beaucoup de bugs).
  • Le support du décodage DASH nécessite dav1d.
  • Pour un bon support nvidia sur Linux, assurez-vous que nv-codec-headers est installéet peut être trouvé par configure.

La plupart des bibliothèques ci-dessus sont disponibles dans des versions appropriées sur les distributions normalesLinux. Pour faciliter la compilation du dernier maître git de tout, vous pouvez souhaiter utiliser le wrapper de construction disponible séparément (mpv-build)qui compile d’abord les bibliothèques FFmpeg et libass, puis compile les lecteurs liés statistiquement contre ceux-ci.

Si vous voulez construire un binaire Windows, vous devez soit utiliser MSYS2 et MinGW, soit faire une compilation croisée depuis Linux avec MinGW. VoirCompilation Windows.

Cycle de publication

Tous les deux mois, un instantané git arbitraire est fait, et on lui attribue un numéro de version 0.X.0. Aucune autre maintenance n’est effectuée.

Le but des versions est de rendre les distributions Linux heureuses. Les distributions Linux sont également censées appliquer leurs propres correctifs en cas de bogues et de problèmes de sécurité.

Les versions autres que la dernière version ne sont pas prises en charge et ne sont pas maintenues.

Voir le document sur la politique de publication pour plus d’informations.

Rapports de bogues

Veuillez utiliser le gestionnaire de problèmes fourni par GitHub pour nous envoyer des rapports de bogues ou des demandes de fonctionnalités. Suivez les instructions du modèle ou le problème sera probablement ignoré ou fermé comme invalide.

Utiliser le bug tracker comme lieu pour des questions simples est bien mais l’IRC estrecommandé (voir Contact ci-dessous).

Contribuer

Veuillez lire contribute.md.

Pour les petits changements, vous pouvez simplement nous envoyer des pull requests via GitHub. Pour les changements plus importants, venez nous parler sur IRC avant de commencer à travailler dessus. Cela rendra la révision du code plus facile pour les deux parties plus tard.

Vous pouvez consulter le wikior le traqueur de problèmes pour avoir des idées sur ce avec quoi vous pourriez contribuer.

Licence

GPLv2 « ou ultérieure » par défaut, LGPLv2.1 « ou ultérieure » avec --enable-lgpl.Voir les détails.

Historique

Ce logiciel est basé sur le projet MPlayer. Avant que mpv n’existe en tant que projet,la base de code a été brièvement développée sous le projet mplayer2. Pour plus de détails, voir la FAQ.

Contact

La plupart des activités se déroulent sur le canal IRC et le issue tracker github.

  • Issue tracker GitHub : issue tracker (rapportez les bugs ici)
  • Canal IRC utilisateur : #mpv sur irc.freenode.net
  • Canal IRC des développeurs : #mpv-devel sur irc.freenode.net

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.