Entretien du lumen

IES LM-80Edit

IESNA LM-80 est la méthode de test approuvée par le département de l’énergie (DOE) pour mesurer la dépréciation du lumen des sources lumineuses, des matrices et des modules à l’état solide (LED). L’Illuminating Engineering Society (IES) et le Department of Energy Solid State Lighting Standards Development group ont collaboré pour créer les critères de test LM-80. Le comité LM-80 de l’IESNA est présidé par Jeff Hulett, directeur technique de Vektrex Electronic Systems Inc. qui continue à travailler avec le groupe pour mettre à jour et améliorer la norme LM-80. Après la publication de la norme LM-80 originale en 2008, le groupe de travail LM-80 a publié deux mises à jour supplémentaires : LM-80-08 et LM-80-15. La LM-80-15 a élargi la norme pour inclure la maintenance du flux radiant, photonique ou lumineux.

La norme LM-80 concerne les boîtiers, réseaux et modules inorganiques à base de LED, et non les ampoules ou luminaires à LED. Il mesure principalement :

  1. Maintien du flux lumineux de la source lumineuse à différentes températures
  2. Maintien de la couleur de la source lumineuse à différentes températures.

LM-80 spécifie une période d’essai minimale de 6 000 heures, 10 000 heures étant la période d’essai préférée. La LM-80 exige également des tests par incréments d’au moins 1 000 heures.

IES TM-21Edit

Bien que la LM-80 fournisse une méthode standard pour tester la maintenance du lumen, elle ne fournit pas de conseils ou de recommandations pour prédire ou extrapoler la maintenance au-delà de la durée de ces mesures. Le besoin de ce niveau supplémentaire d’orientation a été abordé en 2011 lorsque l’IES a publié TM-21 : Lumen Degradation Lifetime Estimation Method for LED Light Sources, la méthode recommandée par l’IES pour prévoir la dégradation du flux lumineux d’un ensemble, d’une matrice ou d’un module de LED au-delà de la période de test LM-80. TM-21 est maintenant la méthode standard pour projeter la durée de vie utile des produits d’éclairage à LED à des températures de fonctionnement réalistes. Une fois le test LM-80 terminé, les mesures résultantes sont utilisées pour déterminer une courbe de dépréciation du flux lumineux à chaque température testée. Les données sont utilisées comme décrit dans le TM-21 pour déterminer la « projection de la durée de vie utile du lumen » L70, L80 ou L90. En d’autres termes, LM-80 est une procédure de test, et TM-21 est une procédure de calcul.

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.